"Le tournoi de curling au Québec"

Du 23 au 26 Novembre 2017

Nouvelles - 2015


Jean-Michel Ménard échappe le doublé L’Ontarien Greg Balsdon remporte le Challenge Casino de Charlevoix 2015-11-30

CLERMONT (29 novembre 2015) – Greg Balsdon, de Kingston en Ontario, a coupé court aux ambitions de Jean-Michel Ménard d’inscrire un doublé à Clermont, et il a remporté, dimanche, la 16e édition du Challenge de curling Casino de Charlevoix, face au champion en titre. Une victoire de 5-3, en grande finale, lui permet du même coup de quitter avec la bourse principale de 8000 $, tirée de l’enjeu global de 27 000 $, alors que Ménard récolte néanmoins un magot intéressant de 5000 $.

Petite note à souligner : l’an dernier, on s’en souviendra, le quatuor Ménard (Gatineau/Etchemin), complété de Martin Crête, Éric Sylvain et Philippe Ménard, avait coiffé la couronne dorée face à la formation ontarienne dirigée par Don Bowser. Ce dernier doit savourer certainement une petite revanche puisqu’il évolue cette année comme troisième au sein de la formation de Greg Balsdon.

«Nous avons joué sur des glaces parfaites et ce fut une semaine fantastique pour nous. Aujourd’hui, contre Jean-Michel, nous avons connu un peu de difficultés au début, mais Jon, mon deuxième, nous a sorti d’embarras. Puis en sixième, les trois points inscrits nous ont permis de mieux respirer et de savourer finalement la victoire, contre une équipe coriace. Il est certain que nous reviendrons l’an prochain», a conclu le capitaine ontarien.

Pour sa part, Jean-Michel Ménard acceptait le verdict avec diplomatie. «Nous n’avons pas vraiment bien joué aujourd’hui. En fait, nous n’avons pas réussi à atteindre notre véritable rythme. À un certain moment, nous nous interrogions sur de petits défauts au sujet des glaces, mais parfois, à trop s’interroger on perd un peu le rythme. C’est un peu ce qui s’est passé.

«Mais en bout de ligne, je dois dire que nos adversaires ont contrôlé le match de A à Z et qu’ils ont mérité la victoire», notait Ménard, avant de quitte pour entreprendre une longue route vers Gatineau.

Rappelons qu’à Clermont, le nouveau champion avait atteint la finale en signant un gain de 7-5 face à Rob Retchless (Toronto), en demi-finale. Pour sa part, Jean-Michel Ménard avait éliminé Félix Attinger, de la Suisse, dans un match serré qui s’est soldé par la marque de 4-3

Volet senior

Au niveau du volet «senior», Serge Reid (Kénogami/Alma/Baie-Comeau) a remporté le titre principal en classe «A», à la suite d’un gain de 7-2 inscrit aux dépens de l’équipe du capitaine Rémy St-Pierre, du club Victoria de Québec. Reid évoluait en compagnie de Georges Gagnon, Michel Beaudet et Danny Bergeron, alors que St-Pierre dirigeait Pierre Lemieux, Rémi Lavoie et Marc Morin.

Dans la classe »B», Denis Letendre (Gatineau), bien entouré de Michel Lucier, Alain Viau et Pierre Pleau, a savouré la victoire, 6-3, devant Denis Laflamme (Sept-Iles). Bernard Gingras, Alain Lapierre et Normand Bouchard complétaient le quatuor.

Finalement, Greg Sleno (Montréal), bien appuyé de Mac Baines, Louis St-Laurent et Robert Martel, a savouré la victoire, 9-4, aux dépens de Yvon Laplante (Victoriaville). Benoit Giguère, André Bazin et François Allard étaient les compagnons de jeu de Laplante. Volet ouvert Finalement dans le volet «ouvert», Marc Bourguignon, Henri Monette, John Hammond et Mihn Nguyen (Ottawa) ont savouré la victoire en classe «A», 8-4, aux dépens du quatuor de Tom Wharry (Montréal) complété de Mike Kennedy, Stan Fong et Mike Chiupka.

Stéphane Michaud, David Jutras, Éric Lemaire et Luc Bellefeuille (Trois-Rivières) ont fait de même en classe «B», 8-3, devant Mathieu Maurice, Claude Labelle, Pierre Jegou et Jean Fréchette (Laval-sur-le-Lac).

Le titre de la classe «C» a été l’affaire de Denis Robichaud (Sorel-Tracy/Kénogami), Alexandre Ferland, Jean-David Boulanger et Maxandre Caron qui l’ont emporté 9-8, en prolongation, aux dépens Richard Carlos (Etchemin). Ce dernier jouait en compagnie de Éric Harvey, Serge Moineau et Serge Bussières.

Puis en classe «D», la victoire est allée à Martin Lavoie (Pincourt), 7-5, face à Jean Huot (Port-Cartier). Ce dernier jouait avec Suzie Couillard, Éric Pelletier et Christine Russell, alors que Geoff Reid, David Fleury et Charles Gagnon complétaient le quatuor champion.

Source : Pierre Fellice

-30-


Une seule équipe québécoise dans le carré d'as du Challenge Casino de Charlevoix 2015-11-29

CLERMONT (28 novembre 2015) – Deux étaient en lice mais c’est finalement une seule formation québécoise, celle de Jean-Michel Ménard (Gatineau-Etchemin) qui s’est faufilée dans le carré d’as du Challenge de curling Casino de Charlevoix, à l’issue des rencontres de quarts-de-finale qui ont meublé la journée de samedi.

Dans un premier temps, Ménard, qui joue en compagnie de Martin Crète, Éric Sylvain et Philippe Ménard, a donné le ton à la rencontre dès le premier bout, en marquant deux points. Par la suite, le quatuor a su maintenir le rythme pour finalement clore le débat avec trois points au septième et finalement vaincre Mark Homan, d’Ottawa, 8-3.

L’autre équipe québécoise enrégimentée dans ces quarts-de-finale, celle de Robert Desjardins (Saguenay-Québec), s’est inclinée 7-3 face l’équipe suisse du capitaine Félix Attinger.

Desjardins, qui joue en compagnie de Pierre Morissette, Thierry Fournier et René Dubois, détenait une avance de 3-2 après quatre bouts, mais tout s’est écroulé par la suite, l’équipe suisse inscrivant deux points au cinquième, deux autres au sixième et finalement un dernier point au sixième bout. C’en était fait de l’adversaire..

Le carré d’as est complété de Greg Balsdon, d’Ottawa, tombeur de Mike Kennedy (Nouveau-Brunswick), 9-2, et Rob Retchless, de Toronto, vainqueur devant Ryan McCrady d’Ottawa par la marque de 8-7.

Sur le coup de 08 h 30, ce dimanche, Jean-Michel Ménard, champion en titre et semé numéro un, affrontera Felix Attinger, de la Suisse, pendant que Greg Balsdon et Rob Retchless croiseront la brosse dans l’autre demi-finale.

La grande finale de cette compétition, inscrite au circuit mondial de curling, prendra place à 13 h 00 et le grand vainqueur quittera avec la bourse de 8000 $ tirée de l’enjeu global de 27 000 $.

Source : Pierre Fellice


Challenge Casino de Charlevoix Ménard et Desjardins parmi les cinq premiers qualifiés 2015-11-28

CLERMONT (27 novembre 2015) – Jean-Michel Ménard (Gatineau/Etchemin) et Robert Desjardins (Saguenay/Québec) figurent parmi les cinq premières équipes qui ont obtenu leur laissez-passer en vue des rondes éliminatoires de la 16e édition du Challenge de curling Casino de Charlevoix qui se déroule actuellement sur les glaces de l’aréna de Clermont et du centre de curling Nairn..

Notons d’abord que Ménard et Greg Balsdon, d’Ottawa, ont mérité les deux premières places au tableau des rondes éliminatoires, au terme des deux finales de la section «A». Dans un premier temps, Ménard a marqué trois points au troisième bout et deux autres au sixième et ce fut suffisant pour inscrire un gain de 5-4 devant Rob Retchless de Toronto. Pour sa part, Greg Balsdon a marqué quatre points au cinquième bout, en route vers un gain de 5-2 face à Robert Desjardins (Saguenay-Québec).

«Je dois dire d’abord que nous sommes heureux, surtout que c’était l’objectif visé. En fait, au fil de nos années de participation à cette compétition, nous n’avons raté qu’une fois la qualification, en 2013. Présentement, nous sommes là où on voulait être et nous aurons maintenant quelques heures supplémentaires de repos avant d’entreprendre l’étape finale», notait d’abord un Ménard satisfait.

Puis en analysant brièvement la rencontre, Ménard a retenu particulièrement le troisième bout comme point tournant. «Nous menions alors 2-0 et nous avions la chance d’inscrire deux points à ce moment-là. Le travail de l’équipe a fait en sorte que nous avons plutôt marqué trois points et c’est à partir de ce moment-là que nous avons vraiment pris le contrôle de la rencontre», a dit le champion en titre dont les compagnons de jeu sont Martin Crête, Éric Sylvain et Philippe Ménard..

Pour sa part, Robert Desjardins a peut-être manqué sa chance, en matinée, mais il s’est repris de belle façon en soirée avec un gain de 7-6 face à la formation ontarienne du capitaine Mark Homan, à la conclusion des finales du tableau «B». Du même coup, Desjardins et sa troupe, complétée de Pierre Morissette, Thierry Fournier et René Dubois, a mérité son laissez-passer pour les rondes éliminatoires.

Rob Retchless (Toronto), avec un gain de 5-2 face à Chad Stevens, de la Nouvelle-Écosse, et Ryan McCrady (Ottawa), tombeur de Mathieu Beaufort (Sorel-Tracy), 7-4, ont également mérité leur laissez-passer pour les rondes éliminatoires.

Finalement, le tableau des huit équipes qualifiées pour les rondes finales sera complété en début de journée de samedi, avec la présentation des trois dernières finales dans le tableau «C».

Pour en revenir à Robert Desjardins, il savourait sa victoire mais il a d’abord expliqué sa défaite subie un peu plus tôt face à Greg Balsdon.

«Face à Balsdon, après quatre bouts nous étions à égalité. Puis le 5e a été dévastateur. Nous travaillions pour que l’adversaire ne marque pas plus d’un point, mais ça n’a pas vraiment fonctionné comme je le voulais et nous nous sommes fait prendre quatre points», notait d’abord Desjardins.

Il ne déteste pas toutefois passer en rondes éliminatoires par la section «B». «L’idéal justement c’est de pouvoir nous qualifier par la section «B», pour la simple et bonne raison que nous sommes inactifs un peu moins longtemps et qu’ainsi nous pouvons reprendre l’action de façon plus énergique par la suite», conclut Desjardins.

Source : Pierre Fellice

-30-


Ménard et Desjardins : les seules équipes québécoises invaincues 2015-11-27

CLERMONT (27 novembre 2015) – Jean-Michel Ménard (Gatineau-Etchemin) et Robert Desjardins (Saguenay-Québec) demeurent les seules équipes québécoises invaincues à l’issue de la première journée du Challenge Casino de Charlevoix, disputé sur les glaces de l’aréna de Clermont et du Centre de curling Nairn.

Champion en titre et semé numéro un, Jean-Michel Ménard a débuté sa journée en inscrivant un gain facile de 8-3 face à Mike Kennedy, du Nouveau-Brunswick. Puis en fin de soirée, il a complété sa journée de travail en triomphant du quatuor de Steven Munroe (Québec), 7-5.

«C’est un début de tournoi comme je les aime. L’équipe a bien joué, les glaces sont en parfaite condition et la victoire en bout de ligne laisse des sourires», dira d’abord Ménard

L’an dernier, on s’en souviendra, le quatuor Ménard avait remporté les grands honneurs du Challenge Casino de Charlevoix avec un dossier parfait. Mais à la suite de ce départ canon de jeudi, ne lui demandez pas de parler d’une possible répétition de 2014.

«Je ne m’aventurerai pas dans quelconque prédiction. Tout ce que je sais pour le moment c’est que nous venons d’inscrire une victoire et que mes gars ont bien joué. Le reste, on verra match par match», note en conclusion Ménard.

Ce dernier, qui évolue en compagnie de Martin Crête, Éric Sylvain et Philippe Ménard, disputera l’une des deux finales de la section «A», ce vendredi 11 h 00, face à Rob Retchless, de Toronto.

Pour sa part, Robert Desjardins disputera l’autre finale de la section «A» après s’être imposé d’abord devant Chad Stevens, de la Nouvelle-Écosse, qu’il a vaincu 8-5. Puis plus tard en soirée, il a triomphé de William Dion, de Drummondville, 6-3.

Mais c’est surtout sa première victoire de la journée, face à Stevens, qui a rendu Desjardins plus que satisfait.

«Nous venons de disputer, je pense, un vrai match. Un match qui nous ressemble», note d’abord Robert Desjardins.

Puis dans le même souffle il ajoute : «Depuis le début de la saison, nous avons disputé plusieurs rencontres face à des équipes parfois mieux classée mais également moins bien placées que nous au classement du circuit mondial. Et dans la grande majorité de ces rencontres nous n’avons pas réussi à nous faire justice, pour la simple et bonne raison qu’on se projetait trop dans l’avenir. Aujourd’hui, nous avons joué dans ce que je qualifierais de moment présent et à ce niveau l’équipe a vraiment été solide», a conclu le capitaine chicoutimien, en souhaitant que cette vague positive se poursuive au cours des prochains matchs..

Desjardins, qui fait équipe avec Pierre Morissette, Thierry Fournier et René Dubois disputera la finale de la division «A» face à Greg Balston, d’Ottawa.

Par ailleurs, cinq autres équipes québécoises continuent de batailler dans la section «B» afin de mériter l’une des trois places disponibles dans cette marche vers les rondes éliminatoires. C’est le cas de Mike Fournier (Saguenay/Montréal), Guy Hemmings (Sorel-Tracy), Steven Munroe (Québec), Mathieu Beaufort (Sorel-Tracy) et William Dion (Drummondville).

Finalement, la formation de Lauren Mann, la seule équipe féminine inscrite au niveau de l’élite, devra poursuivre sa route dans la section «C» après une première journée difficile. Mann, qui joue en compagnie d’Amélie Blais, Lana Gosselin et Brittany O’Rourke, s’est inclinée d’abord devant Willie Jeffries, d’Ottawa, avant de plier l’échine face à Guy Hemmings (Sorel-Tracy).

Source : Pierre Fellice


Le Saguenay-Lac-Saint-Jean présent dans les trois volets 2015-11-14

CLERMONT (12 novembre 2015) – Le Saguenay-Lac-Saint-Jean nous a toujours habitués à une forte représentation, notamment dans le volet «ouvert» du Challenge Casino de Charlevoix. Bien que les chiffres aient diminué quelque peu cette année, il reste que les Bleuets sont présents dans les trois volets de cette compétition à saveur internationale. C’est ainsi que trois équipes sont inscrites dans le volet «ouvert», deux en division «senior» et deux également au niveau du volet «élite»…

Il n’en demeure pas moins toutefois qu’au niveau de la participation dite des régions, c’est le secteur de la Côte-Nord, particulièrement Sept-Iles, qui domine à ce niveau avec six équipes dans le volet «ouvert» et deux dans le volet «senior». La représentation de la Côte-Nord est complétée par une 9e formation, cette dernière en provenance du club Port-Cartier…

Plusieurs observateurs s’interrogent au sujet de l’équipe de la Suisse qui sera présente à Clermont pour cette édition 2015 du Challenge Casino de Charlevoix. Disons qu’il s’agit d’une équipe de Dubendorf dont les membres sont dans la vingtaine et qu’elle occupe présentement le 74e rang mondial. Pas plus tard que la semaine dernière, lors du Edinburgh International, en Écosse, elle a terminé au 5e rang. Un peu plus tôt, plus précisément en début d’octobre, elle s’était classée en deuxième position du Challenge Thompson disputé à Urdorf en Suisse. Pour le reste, vous aurez l’occasion de le découvrir durant la compétition…

Le lancer Point Co est de nouveau inscrit au menu du Challenge Casino de Charlevoix 2015. Les dirigeants de la firme d’entrepreneur en construction Point Co de Clermont s’associent ainsi pour une cinquième année consécutive à l’organisation présidée par Bruno Turcotte. C’est ainsi qu’immédiatement après les grandes finales, cinq personnes sélectionnées lanceront à tour de rôle une pierre chacune. Celle dont la pierre se retrouvera en jeu et la plus près du bouton méritera alors le prix de 1000 $...

Jean-Michel Ménard, on s’en souvient, a célébré en quelque sorte le 15e anniversaire du Challenge Casino de Charlevoix en remportant l’an dernier son tout premier titre après quelque douze participations. Il mettait également fin au régime sec d’une équipe québécoise, la dernière victoire à ce niveau remontant à 2004, alors que Serge Reid, du club Kénogami, avait coiffé la couronne du champion…

Le président du comité organisateur, Bruno Turcotte, doit se concentrer en priorité sur son organisation, surtout dans le dernier droit menant au jour «J». En coulisse, on chuchote toutefois qu’il se prépare également, et ce très sérieusement, pour défendre son titre mérité l’an dernier dans le volet «ouvert». Il avait alors remporté les grands honneurs de la classe «D» mais il souhaiterait gravir au moins un échelon cette année. Il joue, tout comme l’an dernier, en compagnie de Bernard Savard, Germain Gaudreault et Réjean Desbiens…

C’est le volet «élite» qui donnera à nouveau le coup d’envoi de cette 16e édition du Challenge Casino de Charlevoix, les premières rencontres figurant au programme pour 09 h 00, le jeudi 26 novembre, à l’aréna de Clermont. En ce qui a trait aux volets «senior» et «ouvert», l’action débutera à 13 h 00, à l’aréna de Clermont, et à 18 h 00 au club Nairn. La compétition prendra fin le dimanche 30 novembre, les finales étant programmées pour 13 h 00, à l’aréna de Clermont…

Source : Pierre Fellice Responsable – relations médias 


Dix-neuf équipes inscrites dans le volet Élite Jean-Michel Ménard identifié comme premier favori au Challenge Casino de Charlevoix 2015-11-14

CLERMONT (12 novembre 2015) – Comme ce fut le cas l’an dernier, Jean-Michel Ménard, Gatineau et Lévis, a été établi comme premier favori, en vue de l’édition 2015 du Challenge de curling Casino de Charlevoix qui prendra place du 26 au 29 novembre, sur les glaces de l’aréna de Clermont et du club de curling Nairn.

Au total, dix-neuf formations dont huit du Québec, se retrouveront au bloc de départ de cette compétition à saveur internationale. Et fait à souligner, pour la toute première fois une équipe féminine est inscrite au niveau du volet élite. Cette équipe (Gatineau et Lévis) sera dirigée par Lauren Mann et complétée d’Amélie Blais, Lana Gosselin et Brittany O’Rourke. Mann, on s’en souviendra, a représenté le Québec, l’an dernier, au Championnat canadien féminin «Scotties» disputé à Moose Jaw en Saskatchewan. Elle dirigeait sensiblement la même équipe, à l’exception de Lana Gosselin qui a joint la formation cette année seulement.

Pour en revenir à l’équipe favorite, disons d’abord que la liste a été établie en tenant compte du classement du circuit mondial en date du 09 novembre 2015. Ménard occupait alors le 21e rang. Ce dernier, qui évolue en compagnie de Martin Crête, Éric Sylvain et Philippe Ménard, se présentera à Clermont en tant que champion en titre.

L’an dernier, on s’en souviendra, Ménard avait célébré à sa façon le 15e anniversaire du Challenge Casino de Charlevoix en savourant sa toute première victoire à cette compétition d’envergure internationale. Il l’avait d’ailleurs fait de brillante façon alors qu’après avoir connu un parcours parfait, en phase préliminaire, il avait contrôlé la finale avec pratiquement le doigté d’un chirurgien pour finalement vaincre l’Ontarien Don Bowser.

Au cours des dernières semaines, Jean-Michel Ménard s’est incliné en demi-finale, face à l’Ontarien Glenn Howard, lors de la Classique Shorty Jenkins disputée à Cornwall en octobre. Puis en fin de semaine dernière, il a remporté la finale du circuit provincial qui se déroulait au club Glenmore de Dollard-des-Ormeaux, en inscrivant une victoire en ronde finale face à Guy Hemmings.

Si le Québec compte huit formations, il faut dire que l’Ontario n’est pas en reste avec six équipes au bloc de départ à Clermont. Le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse avec deux équipes chacune, et la Suisse avec une équipe, complètent le tableau du volet élite.

Ce dernier sera donc meublé de dix-neuf (19) équipes. Et derrière Jean-Michel Ménard, on retrouve dans l’ordre Greg Balsdon (Ottawa), Chad Stevens (Nouvelle-Écosse), James Grattan (Nouveau-Brunswick), Félix Attinger (Suisse) et Ian Fitzner –Leblanc (Nouvelle-Écosse) qui complètent la liste des six premiers favoris de cette importante compétition.

Guy Hemmings (Sorel-Tracy), Mike Fournier (Montréal/Saguenay), William Dion (Drummondville), Robert Desjardins (Chicoutimi), Mathieu Beaufort (Sorel-Tracy), et Steven Munroe (Québec) sont les autres équipes québécoises inscrites à cette 16e édition du Challenge Casino de Charlevoix.

«Nous entrevoyons une très bonne compétition encore cette année. Il va sans dire qu’au départ, le nom de Jean-Michel Ménard se retrouve sur bien des lèvres. On se demande notamment s’il réussira à inscrire un doublé après avoir remporté un tout premier titre à Clermont l’an dernier. L’autre question est de savoir ce que nous réserve l’équipe de la Suisse dirigée par Félix Attinger. En somme, bien des questions meublent les conversations mais les réponses ne viendront que le 29 novembre. Mais d’ici là, on se souhaite un excellent tournoi», conclut le président Bruno Turcotte.

Source : Pierre Fellice Responsable – Relations médias 


Trois volets…83 équipes Le Challenge Casino de Charlevoix offrira un menu très appétissant 2015-11-14

CLERMONT (12 novembre 2015)- Si l’action sur les glaces est aussi intense que celle qui a marqué les derniers mois de l’organisation, la 16e édition du Challenge Casino de Charlevoix, qui prendra l’affiche du 26 au 29 novembre 2015, sur les glaces de l’aréna de Clermont et du centre de curling Nairn, risque d’en mettre plein la vue aux amateurs.

D’ailleurs autant, à pareille date l’an dernier, on parlait d’une année difficile voire d’un avenir inquiétant, autant cette année, les nuages sombres semblent être devenus choses du passé. A un point tel qu’en conférence de presse, jeudi, le président Bruno Turcotte a parlé d’une pérennité assurée pour son organisation.

«Dans ce siècle de vitesse où nous vivons, toute organisation, sportive ou autre, doit apprendre à s’adapter rapidement à certains changements, quels qu’ils soient. C’est ainsi qu’au fil des derniers mois, nous avons été appelés à apporter quelques modifications à notre mode de fonctionnement, mais personne au sein du comité n’a paniqué. Nous nous sommes plutôt mis à la tâche afin de nous repositionner en quelque sorte. Nous avons posé des gestes, pas toujours faciles, de sorte qu’avec l’appui de nos partenaires et de nos bénévoles, qui continuent de nous faire confiance, nous pouvons maintenant parler de l’avenir avec optimisme», a noté le président.

Au total, quatre-vingt-trois (83) équipes, à l’intérieur de trois volets distincts, fouleront les glaces de l’aréna de Clermont et du centre de curling Nairn du 26 au 29 novembre. Le volet «élite» regroupera dix-neuf (19) équipes, alors que le volet «ouvert» accueillera quarante-huit (48) formations. Une nouveauté cette année avec la mise en place du volet «senior», présenté par le quotidien Le Soleil, où rivaliseront seize (16) équipes.

«Voilà quelques années déjà qu’on nous demandait de prévoir un volet senior. C’est maintenant chose faite et j’ose espérer que les compétiteurs apprécieront. En fait, avec un volet de plus au programme, nous pensons pouvoir offrir aux amateurs un menu très appétissant encore cette année», conclut le président Turcotte.

Inscrit à la programmation du circuit mondial de curling et à celle du circuit provincial, le Challenge Casino de Charlevoix met à l’enjeu des bourses totalisant 47 000 $ dont 27 000 $ pour le volet «élite». Le volet «ouvert» offrira pour sa part un magot totalisant 15 000 $, alors que la division «senior», une nouveauté cette année, mettra à l’enjeu un total de 5000 $. Les grands champions du volet «élite» quitteront avec la bourse principale de 8000 $.

Source : Pierre Fellice Responsable – Relations médias


ANNONCE OFFICIELLE 2015-06-10

Trois volets distincts en 2015

Le Challenge Casino de Charlevoix doit s’ajuster avec les réalités d’aujourd’hui CLERMONT (29 MAI 2015)

La 16e édition du Challenge de curling Casino de Charlevoix sera présentée du 26 au 29 novembre prochain, à l’aréna de Clermont et au Club de curling Nairn. Confronté à un resserrement de ses commandites, l’organisation a dû apporter des ajustements à sa compétition d’envergure nationale mais présentera également un nouveau volet à sa programmation.

«Les sources de revenus provenant de nos commandites étant en baisse cette année, nous sommes conscients qu’il faut nous ajuster avec les réalités d’aujourd’hui, sans devoir pénaliser outre mesure les participants et participantes. C’est ce sur quoi nous orientons nos priorités actuellement», a noté le président du comité organisateur, Bruno Turcotte.

Dans un premier temps, le volet «élite» devrait regrouper vingt (20) équipes qui se partageront une bourse totale de 27 000 $ dont 8000 $ iront à l’équipe championne. Le coût d’inscription sera de 800 $ auquel il faudra ajouter les frais de redevance au circuit mondial et au circuit provincial.

Le volet «ouvert» verra pour sa part le nombre d’équipes participantes passer de 64 à 32. Le coût de l’inscription sera de 420 $, incluant les frais de redevance au circuit provincial. La bourse totale de 10 000 $ constituera l’enjeu, mais le montant devant être attribué à l’équipe championne n’est pas encore déterminé.

Finalement, l’ajout d’un volet «senior» constituera une nouveauté intéressante cette année. Le coût d’inscription et la bourse totale sont identiques au volet «ouvert». Le point à retenir toutefois, c’est que le comité acceptera les trente-deux (32) premières équipes qui seront en mesure de débuter la compétition le jeudi 26 novembre.

«Voilà quelques années déjà qu’on nous demandait d’insérer un volet senior à notre programmation. Je suis certain que cette ajout, en 2015, saura plaire aux compétiteurs et qu’ainsi, le tableau devrait se garnir rapidement», mentionne le président Turcotte, tout en spécifiant que le banquet au Manoir Richelieu ainsi que les petits déjeuners figurent toujours au programme et qu’ils sont inclus dans le coût de l’inscription de chacun des volets. «Somme toute, le Challenge Casino de Charlevoix vit en quelque sorte une année stratégique. Reste néanmoins qu’il demeure un tournoi très important et tout sera mis en œuvre, non seulement pour le conserver bien en vie mais pour le faire grandir encore davantage, avec l’aide notamment de notre commanditaire principal», conclut Bruno Turcotte.

Source : Pierre Fellice

TOUS LES PARTENAIRES >>>