"Le tournoi de curling au Québec"

Du 23 au 26 Novembre 2017

Nouvelles - 2016


Stuart Thompson remporte la bataille de la Nouvelle-Écosse 2016-11-28

CLERMONT (27 novembre 2016) – Une seule chose était certaine, en début d’après-midi de dimanche : le trophée emblématique du Challenge de curling Casino de Charlevoix allait prendre la route de la Nouvelle-Écosse. Restait juste à savoir quelle équipe pourrait y apposer son nom.

Le quatuor dirigé par Stuart Thompson n’a pas mis de temps à montrer ses couleurs. Bien appuyé de Colten Steele, Travis Colter et Alex Macneil, Thompson a marqué quatre points dès le bout initial et il a bien résisté par la suite aux attaques de son opposant pour finalement inscrire de gain de 7-4 face à Chad Stevens. Cette victoire lui permet de quitter Clermont avec la bourse principale de 8000 $ tirée de l’enjeu global de 27 000 $, alors que Stevens récolte néanmoins un magot intéressant de 5000 $.

Le nouveau champion avait atteint la finale en signant un gain facile de 8-1 face au champion en titre, Greg Balsdon, alors que Stevens avait éliminé Sébastien Robillard, d’Ottawa, dans un match qui s’est soldé par la marque de 5-3.

Volet senior

Au niveau du volet «senior», présenté par le quotidien Le Soleil, le champion en titre, Serge Reid (Kénogami/Alma/Baie-Comeau) a vu le tapis lui glisser sous les pieds, en grande finale, avec le résultat que Brian Lewis, du club Rideau d’Ottawa, a marqué deux points au huitième bout pour se sauver avec un gain de 5-4.

Lewis jouait en compagnie de J.P. Lachance, Mike Johansen et Graham Sinclair alors que l’équipe Reid était complétée de Georges Gagnon, Michel Beaudet et Danny Bergeron.

Dans la classe «B», Steeve Gagnon (Glenmore), bien entouré de Rick Faguy, Maurice Cayouette et Dan Élie, a savouré une victoire de 9-3 aux dépens du quatuor de Tony Duchesne, du club Riverbend d’Alma, complété de Jacquelin Martel, Jacques Lessard et Éric Lajoie.

Pour sa parrt, Jacques Gaudreault , du club Jacques-Cartier de Québec, a vaincu Gérald Cyr (Boucherville), 5-0, pour se sauver avec les honneurs de la classe «C». Gaudreault dirigeait Michel Samson, Laurie Maranda et Pierre Dionne alors Denis Amiot, Daniel Bujold et Mario Coutuer jouaient en compagnie de Gérald Cyr.

Volet ouvert

Finalement dans le volet «ouvert», Jean-Sébastien Roy (Thurso/Buckingham), Jasmin Gibeau, Dan Dewaard et Vincent Bourget ont savouré la victoire, 5-4, en classe «A» aux dépens du quatuor de Steve Holdaway (St-Lamber), complété de Matthew Mitchell, Stewart Yaxley et Zachary Wise.

Pierre Gervais, Guy Turnel, Patrick Martin et Alain Mailette (Trois-Rivières) ont fait de même en classe «B», 8-2 devant Tom Wharry, Mike Kennedy, Mike Chuipka et Stanley Fong (Glenmore).

Le titre de la classe «C» a été l’affaire de Richard Carlos, Éric Harvey, Serge Moineau et Serge Bussières (Etchemin), 8-4 devant Émilien Skelling, Gilles Leblanc, Gilles Briand et Simon Bossé (Sept-Iles). Puis en classe «D», Bruno Turcotte, Bernard Savard, Germain Gaudreault et Réjean Desbiens (club Nairn) ont inscrit les grands honneurs, 9-8, devant Stéphane Brabant, Erick Lachapelle, Pierre Lanoue et Dave Olsthoom (Boucherville).

Source : Pierre Fellice

-30-


Aucune équipe québécoise dans le carré d’as 2016-11-27

CLERMONT (27 novembre 2016) – Peut-on parler d’une première..? Il faudra vérifier attentivement dans les statistiques, mais toujours est-il qu`aucune équipe québécoise n’a pu réussir à se faufiler dans le carré d’as de l’édition 2016 du Challenge de curling Casino de Charlevoix, à l’issue des rencontres quarts-de-finale qui étaient présentées en fin de soirée de samedi.

Dans un premier temps, rappelons d’abord que dans cette lutte pour obtenir l’un ou l’autre des huit laissez-passer donnant accès aux rondes éliminatoires, une seule formation québécoise a pu s’y tailler une place, celle du capitaine Mike Fournier, du club Glenmore de Montréal. Jean-Michel Ménard et Martin Ferland, ont pour leur part bataillé ferme, mais les deux formations ont été éliminées en finale de la division «élite C».

Pour en revenir à Mike Fournier, force est d’admettre qu’il a lutté jusqu’à la toute fin dans son match quart-de-finale l’opposant au champion en titre, Greg Balsdon. Bien appuyé de Félix Asselin, William Dion et Miguel Bernard, Fournier a finalement rendu les armes en prolongation, s’inclinant 5-4.

Greg Balsdon, de Kingston en Ontario, affrontera donc, en demi-finale, Stuart Thompson, de la Nouvelle-Écosse, tombeur de James Murphy, également de la Nouvelle-Écosse, 5-4. Dans l’autre demi-finale, Chad Stevens (Nouvelle-Écosse), vainqueur 6-1 devant Mike Kennedy, du Nouveau-Brunswick, se mesurera à Sébastien Robillard, d’Ottawa. Ce dernier a forcé l’équipe chinoise de Rui Liu à plier bagages à la suite d’un gain de 6-3.

Ces deux demi-finales sont programmées pour ce dimanche à 09 h 45. La grande finale de cette compétition, inscrite au circuit mondial de curling, sera présentée à 13 h 00, et le grand vainqueur quittera avec la bourse de 8000 $ tirée de l’enjeu global de 27 000 $.

Source : Pierre Fellice

-30-


Une seule équipe québécoise parmi les cinq qualifiées 2016-11-26

CLERMONT (26 novembre 2016) – Une seule équipe québécoise, celle de Mike Fournier, du club Glenmore de Montréal, figure parmi les cinq premières formations à avoir obtenu leur laissez-passer en vue des rondes éliminatoires de la 17e édition du Challenge de curling Casino de Charlevoix qui se déroule actuellement sur les glaces de l’aréna de Clermont et du club de curling Nairn. D’ailleurs Fournier et Mike Kennedy, du Nouveau-Brunswick, ont mérité les deux premières places au tableau des rondes éliminatoires, au terme des deux finales de la section «A».

Dans un premier temps, Fournier, dont les compagnons de jeu sont Félix Asselin, William Dion et Miguel Bernard, a livré une véritable guerre de tranchées à l’équipe chinoise du capitaine Rui Liu avant de l’emporter 5-3 en volant notamment un point au bout ultime.

Pour sa part, Mike Kennedy a pris le contrôle de la rencontre à compter du cinquième bout et il s’est sauvé avec un gain de 6-2 face au quatuor du capitaine Stuart Thompson, de la Nouvelle-Écosse.

Une autre équipe québécoise, celle de Jean-Michel Ménard (Gatineau/Etchemin), avait la chance, en soirée de vendredi, de s’insérer dans le groupe des huit formations devant participer aux rondes éliminatoires, mais l’équipe chinoise devait en avoir décidé autrement.

Disons d’abord qu’en matinée, en division élite «B», Jean-Michel Ménard a effectué une remontée pour le moins spectaculaire et il a inscrit un gain de 9-6, en bout supplémentaire, face à Martin Ferland (Laviolette-Etchemin).

Le curler trifluvien croyait bien avoir donné le coup de grâce à son adversaire, en marquant trois points au sixième bout, pour prendre les devants 6-3. C’est là que la machine Ménard s’est alors mise en marche. Le troisième favori de cette épreuve à saveur internationale a d’abord marqué deux points au septième bout avant de voler le point égalisateur au huitième. Puis en prolongation, le quatuor Ménard a volé trois autres points pour se sauver avec la victoire.

En soirée toutefois, le scénario a été quelque peu différent face à l’équipe chinoise. Avec une avance d’un point après cinq bouts, l’équipe du capitaine Rui Liu a volé deux points au septième et la pente est devenue subitement très abrupte pour le quatuor Ménard.qui s’est incliné 6-3.

Relégué dans la division élite «C», le finaliste de l’an dernier à Clermont aura une dernière chance de rejoindre le «groupe des 8» alors qu’il participera à l’unedes trois finales de la division. Et qui sait, peut-être retrouvera-t-il à nouveau Martin Ferland sur son chemin.

Ce dernier affrontera, en début de journée de vendredi, l’ontarien Brian Cochrane et le vainqueur se mesurera par la suite à Jean-Michel Ménard pour l’obtention de l’une ou l’autre des trois dernières places disponibles pour les rondes éliminatoires.

Pour l’instant donc, Rui Liu, Stuart Thompson et Jamie Murphy, tous deux de la Nouvelle-Écosse, ont mérité leur laissez-passer pour les rondes éliminatoires, à la suite des trois finales de la division élite «B» présentées en soirée de vendredi. Ils se joignent ainsi à Mike Fournier et Mike Kennedy, qualifiés en soirée de jeudi en division élite «A».

Cette journée de samedi risque donc d’être très intéressante, surtout qu’une autre équipe québécoise, celle de Jeffrey Stewart (Glenmore), est toujours en lice. Stewart affrontera, ce samedi, le champion en titre Greg Balsdon et le vainqueur méritera sa place pour l’une des trois finales de la division élite «C».

Source : Pierre Fellice

-30-


Fournier et Kennedy les deux premières équipes qualifiées 2016-11-25

CLERMONT (25 novembre 2016) – Mike Fournier, du club Glenmore de Montréal, et Mike Kennedy, du Nouveau-Brunswick, ont mérité les deux premières places au tableau des rondes éliminatoires du Challenge de curling Casino de Charlevoix, qui se déroule sur les glaces de l’aréna de Clermont et du club de curling Nairn.

Dans un premier temps, Fournier, dont les compagnons de jeu sont Félix Asselin, William Dion et Miguel Bernard, a livré une véritable guerre de tranchées à l’équipe chinoise du capitaine Rui Liu avant de l’emporter 5-3 en volant notamment un point au bout ultime.

Pour sa part, Mike Kennedy a pris le contrôle de la rencontre à compter du cinquième bout et il a vaincu le quatuor de Stuart Thompson, de la Nouvelle-Écosse, 6-2.

Pendant ce temps, en division élite «B», Jean-Michel Ménard (Gatineau-Etchemin), a effectué une remontée spectaculaire et il s’est sauvé avec un gain de 9-6, en bout supplémentaire, face à Martin Ferland (Laviolette-Etchemin).

Le curler trifluvien croyait bien avoir donné le coup de grâce à son adversaire, en marquant trois points au sixième bout, pour prendre les devants 6-3. C’est là que la machine Ménard s’est alors mise en marche. Le troisième favori de cette épreuve à saveur internationale a d’abord marqué deux points au septième bout avant de voler le point égalisateur au huitième. Puis en prolongation, le quatuor Ménard a volé trois autres points pour se sauver avec la victoire.

Ménard tentera maintenant d’obtenir son laissez-passer pour les épreuves éliminatoires en affrontant l’équipe chinoise de Rui Liu, ce soir à 20 h 00, en finale de la division «élite B». Pour sa part, Ferland a glissé dans la division «élite C» et il sera en action dès 17 h 30 en affrontant l’Ontarien John Bolton.

Notons finalement que le favori numéro un, le Suisse Marc Pfister, a été éliminé après s’être incliné 2-5 devant Pierre-Luc Morissette (Chicoutimi-Victoria).

-30-

Source : Pierre Fellice


Mike Fournier à un pas des rondes éliminatoires 2016-11-25

CLERMONT (24 novembre 2016) – Mike Fournier, du club Glenmore, a connu une première journée parfaite et il se retrouve du même coup à un pas d’obtenir son laissez-passer en vue des rondes éliminatoires de la 17e édition du Challenge de curling Casino de Charlevoix qui a débuté jeudi sur les glaces de l’aréna de Clermont et du club de curling Nairn.

Fournier, qui évolue en compagnie de Félix Asselin, William Dion et Miguel Bernard, aura donc été la seule des neuf équipes québécoises à franchir sans coup férir la première journée de cette compétition à saveur internationale.

Fournier, huitième favori, a d’abord vaincu Pierre-Luc Morissette (Chicoutimi/Québec) 8-5 avant de s’imposer 6-1 devant Rob Retchless, de Toronto. De ce fait, il affrontera le quatuor chinois sous la gouverne de Rui Liu et une victoire lui permettrait d’obtenir le premier laissez-passer en vue des rondes éliminatoires. Rui Liu a vaincu tour à tour l’ontarien John Bolton et Jamie Murphy, de la Nouvelle-Écosse, pour se faufiler jusqu’en finale de la division «A».

L’autre finale de cette section opposera Stuart Thompson, de la Nouvelle-Écosse, à Mike Kennedy, du Nouveau-Brunswick, les deux formations ayant également franchi cette première journée avec deux sorties parfaites.

Par ailleurs, les trois premières équipes favorites ont connu une première journée qu’on pourrait qualifier de difficile dans l’ensemble.

C’est ainsi que dans le match initial, le favori numéro un, le Suisse Marc Pfister, a concédé quatre points à son adversaire torontois Rob Retchless, au troisième bout, avant de finalement s’incliner 8-6 après un bout de prolongation. Plus est, en début de soirée, celui qui occupe présentement le 20e rang sur le circuit mondial de curling a rencontré encore une fois une opposition coriace alors qu’il s’est incliné 4-1 devant l’Ontarien Brian Cochrane.

Pfister se retrouve ainsi dans le tableau «C» du volet élite et il est du même coup condamné à gagner à partir de maintenant.

Pendant ce temps, Jean-Michel Ménard, du club Etchemin de Lévis, a connu un départ identique alors qu’il s’est incliné 6-4 devant Mike Kennedy, du Nouveau-Brunswick. Ménard, dont les compagnons de jeu sont Martin Crête, Éric Sylvain et Philippe Ménard, a concédé trois points à l’adversaire, au quatrième bout, et il n’a jamais été en mesure de combler l’écart par la suite.

Champion en 2014 et finaliste l’an dernier, Ménard se voit donc relégué au tableau élite «B» et il jouera son prochain match ce mardi à 08 h 00 face à Jeffrey Stewart (Montréal).

Du groupe des trois premiers favoris, seul le champion en titre, l’Ontarien Greg Balsdon, a connu le départ souhaité alors qu’il a vaincu Jeffrey Stewart, du club Glenmore de Montréal, 7-2. En fin de soirée toutefois, Balsdon s’est heurté à Stuart Thompson et il s’est incliné 1-6 pour glisser dans la division élite «B».

Volet senior

Au niveau du volet «senior», présenté par le quotidien Le Soleil, le champion en titre, Serge Reid (Kénogami-Alma-Baie-Comeau) n’a pas raté sa rentrée. Bien appuyé de Georges Gagnon, Danny Bergeron et Michel Beaudet, Reid a vaincu Gérald Cyr (Boucherville), 7-1.

Notons également les victoires de Brian Lewis (Ottawa), Steeve Gagnon (Glenmore), Roch Campeau (Boucherville), Tony Duchesne (Riverbend), Glen Sleno (Glenmore) et Bertrand Paquet (Port-Cartier) en cette première journée de compétition.

Dans cette division, l’action reprend ce vendredi à 14 h 00. Pour ce qui est du volet «élite», les compétiteurs seront en action dès 08 h 00. Une longue journée en perspective.

Source : Pierre Fellice

-30-


Challenge Casino de Charlevoix Mauvais départ pour deux des trois premières équipes favorites 2016-11-24

Communiqué de presse Pour diffusion immédiate Titre suggéré : Challenge Casino de Charlevoix Mauvais départ pour deux des trois premières équipes favorites CLERMONT (24 novembre 2016) – Deux des trois premières équipes favorites ont connu une entrée plutôt difficile, en levée de rideau de la 17e édition du Challenge de curling Casino de Charlevoix qui a débuté ce matin à l’aréna de Clermont.

C’est ainsi que le favori numéro un, le Suisse Marc Pfister, a concédé quatre points à son adversaire torontois Rob Retchless, au troisième bout, avant de finalement s’incliner 8-6 après un bout de prolongation.

Pendant ce temps, Jean-Michel Ménard, du club Etchemin de Lévis, a connu un sort identique alors qu’il s’est incliné 6-4 devant Mike Kennedy, du Nouveau-Brunswick. Ménard, dont les compagnons de jeu sont Martin Crête, Éric Sylvain et Philippe Ménard, a concédé un gros trois points à l’adversaire, au quatrième bout et il n’a jamais été en mesure de combler l’écart par la suite.

Du groupe des trois premiers favoris, seul le champion en titre, l’Ontarien Greg Balsdon, a connu le départ souhaité alors qu’il a vaincu Jeffrey Stewart, du club Glenmore de Montréal, 7-2. Stewart avait débuté sa journée en inscrivant un gain difficile de 8-7, après un bout de prolongation, aux dépens d’une autre équipe québécoise, celle dirigée par Steven Munroe, du club Etchemin de Lévis.

Par ailleurs, l’équipe chinoise a fait une excellente entrée à sa première visite à Clermont en s’imposant 6-1 devant la formation ontarienne du capitaine John Bolton. Semée cinquième favori, le quatuor chinois du capitaine Liu Rui disputera sa deuxième rencontre de la journée, ce soir à 20 h 30, en se mesurant à celui dirigé par Jamie Murphy, de la Nouvelle-Écosse, tombeur de Mathieu Beaufort (Sorel-Tracy) plus tôt en journée. Trois autres rencontres meubleront le tableau de 20 h 30, dans l’élite «A», alors que sur le coup de 18 h 00, cinq rencontres sont prévues au niveau du tableau Élite «B».

-30-

Source : Pierre Fellice 418-815-1109


Le Suisse Marc Pfister semé premier favori devant Balsdon et Ménard 2016-11-11

CLERMONT (10 novembre 2016) – La formation suisse du capitaine Marc Pfister a été identifiée comme favorite numéro un, dans le cadre de la 17e édition du Challenge de curling Casino de Charlevoix, programmée du 24 au 27 novembre, sur les glaces de l’aréna de Clermont et du club de curling Nairn.

Au total, vingt-deux (22) équipes, dont neuf du Québec, se retrouveront au bloc de départ du volet «élite» de cette compétition à saveur internationale. L’Ontario sera également très présente avec sept formations contre trois pour la Nouvelle-Écosse et une en provenance du Nouveau-Brunswick. La Suisse et la Chine complètent le tableau du volet «élite».

Pour en revenir à Marc Pfister, disons que le capitaine de 27 ans n’est pas un inconnu sur la scène internationale puisqu’il a participé jusqu’à maintenant à deux championnats du monde. Un premier en 2015 à Halifax où il agissait comme capitaine de l’équipe suisse. Il avait alors bouclé la compétition au 7e rang avec un dossier de cinq victoires et six défaites. Puis l’an dernier, à Basel en Suisse, il jouait comme troisième sur la formation dirigée par Sven Michel, laquelle a terminé en 9e place avec une fiche de 4-7.

Il sera donc intéressant de surveiller les performances de Pfister, sur les glaces de Clermont, surtout que l’opposition risque d’être pour le moins coriace pour celui qui occupe actuellement la 20e place au classement du circuit mondial de curling.

D’où viendra cette opposition..? Disons d’abord que le champion en titre avait promis de revenir cette année après avoir coiffé la couronne dorée l’an dernier. L’Ontarien Greg Balsdon a tenu promesse et il y a fort à parier que celui qui occupe le 23e rang mondial présentement se présentera à Clermont avec la ferme intention de conserver son titre.

Et que dire de Jean-Michel Ménard, classé présentement 29e sur le circuit mondial et le grand favori de la foule à Clermont..? On se souviendra d’ailleurs de 2014 alors que Ménard avait célébré à sa façon le 15e anniversaire du Challenge Casino de Charlevoix en savourant sa toute première victoire à cette compétition d’envergure internationale. Puis l’an dernier, Greg Balsdon a coupé court aux ambitions de l’athlète de Gatineau d’inscrire le doublé en se sauvant avec un gain de 5-3.

Qu’en sera-t-il cette année pour celui dont la fiche indique notamment dix participations au Championnat canadien «Brier» de curling masculin et une présence au mondial en 2006..? Chose certaine, le curler natif d’Amos devrait se présenter à Clermont en pleine possession de ses moyens, surtout qu’il y a quelques jours à peine, il a remporté les grands honneurs de la finale du circuit provincial, sur les glaces du club Glenmore à Dollard-des-Ormeaux.

En bout de ligne toutefois, une chose demeure certaine : tout ce qui se dit et s’écrit actuellement n’est qu’hypothèse. Et comme on dit en période d’élection, ce n’est qu’à l’issue du «scrutin», le 27 novembre, que nous connaîtrons le grand gagnant.

Derrière Pfister, Balsdon et Ménard, on retrouve Jamie Murphy, de la Nouvelle-Écosse, et Rui Liu, de la Chine, qui viennent compléter la liste des cinq premiers favoris de la compétition.

Mike Fournier (Montréal), Pierre-Luc Morissette (Québec-Chicoutimi), Steven Munroe (Québec), Yannick Martel (Kénogami-Alma), Martin Ferland (Trois-Rivières-Québec), Mathieu Beaufort (Sorel-Tracy), Jeffrey Stewart (Valleyfield) et Guy Hemmings (Sorel-Tracy) sont les autres équipes québécoises inscrites à cette 17e édition du Challenge Casino de Charlevoix.

«Je pense que les amateurs peuvent s’attendre à du curling de très haut calibre au cours de ces quatre jours de compétitions. D’ailleurs la présence de la Chine et de la Suisse devrait permettre aux équipes canadiennes de se situer face à ces deux formations qui visent une participation aux Jeux olympiques de 2018. Somme toute, tout est en place ou presque pour cet autre rendez-vous annuel où le curling occupera une place de choix à Clermont et dans le grand Charlevoix», note le président Bruno Turcotte en conclusion.

AU BLOC DE DÉPART… QUÉBEC : Jean-Michel Ménard…Mike Fournier…Pierre-Luc Morissette…Steven Munroe…Yannick Martel…Martin Ferland…Mathieu Beaufort…Jeffrey Stewart…Guy Hemmings

ONTARIO : Greg Balsdon…Scott Bailey…Ryan McCrady…Brian Cochrane…Sébastien Robillard…Rob Retchless…John Bolton

NOUVELLE-ÉCOSSE : Stuart Thompson…Jamie Murphy…Chad Stevens NOUVEAU-BRUNSWICK : Mike Kennedy SUISSE : Marc Pfister

CHINE : Rui Liu

-30-

Source : Pierre Fellice Responsable – Relations médias (418) 815-1109 Informations : Bruno Turcotte Président du comité organisateur (418) 439-4565


Quatre jours de curling de haute qualité Charlevoix déroule le tapis rouge pour 86 équipes 2016-11-11

CLERMONT (10 novembre 2016) – Quelqu’un a dit un jour : «Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on ne peut pas faire de grandes choses».

Cet adage, la région de Clermont/La Malbaie, avec ses quelque 10 000 habitants, l’a adopté depuis un bon bout de temps déjà. La preuve : dans quelques jours, et ce pour une 17e année, elle déroulera le tapis rouge pour quelques 350 curlers et curleuses qui fouleront le sol clermontain à l’occasion de l’édition 2016 du Challenge de curling Casino de Charlevoix. Cette compétition à saveur internationale prendra l’affiche du 24 au 27 novembre, à l’aréna de Clermont et au club de curling Nairn.

Au total, quatre-vingt-six (86) équipes, un nouveau sommet, sont inscrites cette année. De ce groupe, le volet «élite» regroupera vingt-deux (22) équipes, alors que les volets «ouvert» et «senior» demeurent inchangés avec respectivement quarante-huit (48) et seize (16) formations au bloc de départ.

«Nous avons décidé d’augmenter à 22 le nombre d’équipes, à l’intérieur du volet élite, mais non sans nous assurer auparavant de ne pas nuire aux deux autres volets. Nous avons reçu 24 inscriptions à ce niveau alors que dans l’ouvert et le senior, nous comptons une douzaine d’équipes sur la liste d’attente. Puis-je vous dire que ça fait longtemps que nous n’avons pas vécu une telle situation et c’est très encourageant», a noté le président du comité organisateur, Bruno Turcotte, en conférence de presse à Clermont.

Par ailleurs, le président n’a pas manqué de souligner l’apport des bénévoles sans qui rien ne serait possible. «Notre organisation est basée sur la passion des bénévoles. Certes, nous sommes un petit milieu et de ce fait nous n’avons pas les moyens des grandes villes. Mais je pense néanmoins sincèrement que nous WORLD CURLING TOUR CLASSE ÉLITE TOURNOI CLASSES OUVERTES livrons un événement de grande qualité et ce sera encore le cas cette année», conclut-il.

Inscrit à la programmation du circuit mondial de curling et à celle du circuit provincial, le Challenge Casino de Charlevoix met à l’enjeu des bourses totalisant 47 000 $ dont 27 000 $ pour le volet «élite». Le volet «ouvert» offrira pour sa part un magot totalisant 15 000 $, alors que les compétiteurs de la division «senior», tout comme l’an dernier, pourront se partager des bourses totalisant 5000 $. Les grands champions du volet «élite» quitteront avec la bourse principale de 8000 $.

-30-

Source : Pierre Fellice Responsable – Relations médias (418) 815-1109 Informations : Bruno Turcotte Président du comité organisateur (418) 439-4565


Serge Reid aura du pain sur la planche au niveau senior 2016-11-11

CLERMONT (10 novembre 2016) – Serge Reid (Kénogami-Alma-Baie-Comeau) a remporté l’an dernier la toute première édition du volet «senior» présenté par le quotidien Le Soleil, en s’imposant 7-2 devant le quatuor dirigé par Rémy St-Pierre, du club Victoria de Québec. Les observateurs estiment toutefois que la lutte pourrait être beaucoup plus corsée cette année avec notamment l’entrée en scène, dans cette catégorie, de Steeve Gagnon, un ancien du club Kénogami mais qui demeure maintenant à Montréal. On parle également d’Alain Leblanc (Boucherville), semé comme favori numéro un, et l’Ontarien Brian Lewis. Reid, deuxième favori, se présente toutefois à Clermont gonflé à bloc, considérant qu’il a remporté récemment la classe principale du tournoi provincial senior, au club Riverbend d’Alma, et qu’en fin de semaine dernière, il a été couronné champion de la finale du circuit provincial senior, au club Glenmore de Dollard-des-Ormeaux…

Et puisqu’il est question de Serge Reid, disons que mine de rien, il aura été le premier capitaine à inscrire une victoire à la fois dans l’élite, ça se passait en 2004, et au niveau senior, l’an dernier. En fait, ce sont des notes susceptibles de meubler les archives du Challenge Casino de Charlevoix… Un «forfait autobus» est organisé cette année pour visionner sur place les grandes finales du Challenge Casino de Charlevoix, le dimanche 27 novembre à l’aréna de Clermont. Des départs sont ainsi prévus à partir de Québec, Trois-Rivières, Roberval, Alma, Kénogami et Baie-Comeau. Le forfait comprend le transport aller-retour, l’accès aux finales, le repas de type buffet au Fairmont Le Manoir Richelieu, le temps de jeu au Casino de Charlevoix et la chance de repartir avec le grand prix de 1000 $ en participant au lancer Point Co. Il faut réserver avant le 20 novembre en communiquant avec la 1-800-830-0646…

WORLD CURLING TOUR CLASSE ÉLITE TOURNOI CLASSES OUVERTES

Plusieurs s’interrogent au sujet de l’équipe de la Chine qui participera à l’édition 2016 du Challenge Casino de Charlevoix. Dans les notes recueillies, on constate que le capitaine, Rui Liu, est âgé de 34 ans et qu’il a représenté son pays à cinq reprises au Championnat du monde de curling, sa dernière présence remontant à 2013 à Victoria en Colombie-Britannique. En octobre dernier, la formation chinoise a participé au Challenge de Gatineau et elle a conclu la compétition avec un dossier de deux victoires et autant de défaites. Finalement, disons que cette équipe occupe présentement le 42e rang au classement mondial…

Le lancer Point Co est de nouveau inscrit au menu du Challenge Casino de Charlevoix 2016. Les dirigeants de la firme d’entrepreneur en construction Point Co de Clermont s’associent ainsi pour une sixième année consécutive à l’organisation présidée par Bruno Turcotte. C’est ainsi qu’immédiatement après les grandes finales, cinq personnes sélectionnées lanceront à tour de rôle une pierre chacune. Celle dont la pierre se retrouvera en jeu et la plus près du bouton méritera alors le prix de 1000 $...

Les compétiteurs ontariens montrent de plus en plus d’intérêt pour le Challenge Casino de Charlevoix. C’est ainsi que cette année, on note sept inscriptions dans le volet «élite», deux au niveau du volet «ouvert» et une formation est présente en catégorie senior…

La tradition se poursuit et c’est le volet «élite» qui donnera à nouveau le coup d’envoi de cette 17e édition du Challenge Casino de Charlevoix, les premières rencontres figurant au programme pour 09 h 00, le jeudi 24 novembre, à l’aréna de Clermont. En ce qui a trait aux volets «senior» et «ouvert», l’action débutera à 13 h 00, à l’aréna de Clermont, et à 18 h 00 au club Nairn. La compétition prendra fin le dimanche 27 novembre, les finales étant programmées pour 13 h 00, à l’aréna de Clermont…

-30-

Source : Pierre Fellice Responsable – relations médias (418) 815-1109 Informations : Bruno Turcotte Président du comité organisateur (418) 439-4565

TOUS LES PARTENAIRES >>>